Cori Gauff : sur les traces des plus grandes

Cori Gauff ne cesse d’impressionner la planète tennis, jusqu’où ira-t-elle ? (Photo : ITF)

Il fait bon naître au mois de mars si l’on veut percer dans le tennis féminin. Jennifer Capriati (29/3/1976), Petra Kvitova (8/3/1990), Agnieszka Radwanska (6/3/1989), Karolina Pliskova (21/03/1992) ou encore Sloane Stephens (20/3/1993) ne diront certainement pas le contraire, elles qui se sont hissées au sommet de leur sport. Une jeune femme de 15 ans a défrayé la chronique durant la quinzaine de Wimbledon et, devinez quoi, elle est née le 13 mars 2004. Son nom ? Cori Gauff. Ses ambitions ? Faire encore mieux que les joueuses précitées.

1m76 de muscles, un corps d’athlète qui rappelle celui des soeurs Williams et une vision du jeu exceptionnelle. Cori Gauff, 15 ans, a impressionné tous les observateurs lors du tournoi de Wimbledon, durant lequel elle a réussi à atteindre la deuxième semaine, avant d’être battue par la future gagnante du tournoi, Simona Halep. Une surprise ? Oui et non. Depuis Anna Kournikova en 1996, aucune joueuse aussi jeune n’avait atteint les huitièmes de finale en Grand Chelem. De plus, la jeune femme issue des qualifications n’avait pas un tableau facile : Vénus Williams (lauréate de Wimbledon à cinq reprises, dont en 2000 et 2001, alors que sa cadette n’était même pas née…), Magdalena Rybarikova (demi-finaliste en 2017) et Polona Hercog (tombeuse de Madison Keys le tour précédent)… Un sacré parcours du combattant !

Eblouissante chez les Juniors

D’un autre côté, cette éclosion était attendue. Repérée par Patrick Mouratoglou en 2015, l’entraîneur de Serena Wiliams ou Stefanos Tsitsipas, entre autres, celle que l’on surnome « Coco » a ébloui chez les Juniors. Battue en finale de l’US Open 2017 par la phénoménale Amanda Anisimova (17 ans, 23e mondiale), alors qu’elle n’avait que 13 ans (!), elle remporte Roland Garros à 14 ans. Seules Martina Hingis, Jennifer Capriati et Gabriela Sabatini étaient parvenues à se couvrir de gloire à un âge inférieur… Rappelons que Martina Hingis a ensuite remporté 25 tournois du Grand Chelem (5 en simple, 13 en double dames et 7 en double mixte), tandis que Jenifer Capriati et Gabriela Sabatini en ont remporté 2, tout en engrangeant de nombreux autres titres. Prometteur, n’est-ce-pas ?

Une maturité incroyable !

Propulsée sur le devant de la scène à seulement 15 ans, Cori Gauff fait preuve, d’ores et déjà, d’une maturité surprenante. La jeune Américaine a tenu à calmer le jeu en conférence de presse, après son exploit retentissant en terre londonienne : « Je suis super fière de moi et impatiente de voir ce que je peux faire à l’US Open. D’ici là, niveau programme, je ne sais pas quoi vous dire. Je n’avais pas prévu une telle performance. Mon prochain objectif est simplement de gagner le prochain tournoi auquel je participe. J’ai tellement appris cette semaine. J’ai appris à jouer devant une foule immense et d’être sous pression. Je suis vraiment reconnaissante de cette expérience. » Malgré un avenir tout tracé qui devrait lui permettre de tutoyer les sommets, « Coco » tient à poursuivre ses études : « Je vais les faire en ligne. Je veux toujours aller à l’université, c’est presque une obligation de mes parents. Je vais continuer à jouer au tennis en professionnel, tout en apprenant mes leçons. Enfin, je suis encore nouvelle au lycée, donc je ne suis pas sûre d’avoir les idées claires à ce sujet (rires) ». Et vous, que faisiez-vous à l’âge de 15 ans ?



Catégories :ITF, Portraits, WTA

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :