ATP – Kitzbuhel : l’adieu à la terre

C’est la dernière compétition sur terre battue du grand circuit. Le tournoi de Kitzbuhel, une ville au coeur des Alpes en Autriche plus connue pour le ski, est la dernière occasion pour les spécialistes de la surface ocre de glaner les 250 points promis au vainqueur de la compétition. La terre battue s’en va à Kitzbuhel, elle reviendra le 3 février pour la tournée sud-américaine à Cordoba.

Le tournoi de Kitzbuhel, niché au coeur des Alpes (photo ; ATP).

Qui pour succéder à Martin Klizan vainqueur l’année dernière ? Le Slovaque sera là pour défendre son titre, il avait décroché son sixième titre sur le grand circuit l’année dernière après s’être extrait des qualifications et s’être offert la « tête » de Dominic Thiem au deuxième tour.

Martin Klizan pose avec le trophée du Generali Open. Il s’impose dans les Alpes après s’être extrait des qualifications et avoir notamment sorti Dominic Thiem, un tour de force, photo : ATP.

Avant de partir définitivement sur le continent américain pour la saison sur dur, puis de revenir en Europe pour les tournois en salle, profitons de ces derniers échanges terriens proposés en Autriche.

Le tableau 2019 du tournoi de Kitzbuhel.

Dominic Thiem favori, le finaliste de Roland-Garros revient sur ses terres et va tenter de décrocher un titre qui manque à son palmarès. Un tournoi où il a connu deux désillusions ces deux dernières années avec une défaite d’entrée en 2017 contre son compatriote Jurgen Melzer et l’élimination au deuxième tour l’année dernière contre Martin Klizan. Battu en quart de finale à Hambourg par Andrey Rublev, Thiem trouve ici la dernière occasion de décrocher 250 points sur sa surface préférée, la terre battue.

Ses opposants principaux seront Dusan Lajovic, vainqueur du tournoi d’Umag récemment et un vrai client sur terre battue. Pablo Carreno Busta, sur la lancée de sa demi-finale à Hambourg, Marton Fucsovics et Fernando Verdasco, toujours capable du meilleur comme du pire. Gardons un oeil sur des hommes comme Casper Ruud, Lorenzo Sonego et le grand talent autrichien Jurij Rodionov, invité par les organisateurs.

Quasiment 50 ans sans titre français à Kitzbuhel, il faut en effet remonter à Pierre Darmon en 1960 pour retrouver un Français sacré dans les Alpes. Tirage corsé pour Jérémy Chardy, opposé au héros de Roland-Garros 2018 Marco Cecchinato pour son entrée en lice, avant de défier Dusan Lajovic en cas de victoire. Richard Gasquet va en découdre avec le vétéran Philipp Kohlschreiber, vainqueur en 2015 de ce tournoi, il dominait en finale cette année-là un certain Paul-Henri Mathieu, 2-6 6-2 6-2.

Philipp Kohlschreiber pose avec le trophée de vainqueur à Kitzbuhel en 2015, au côté de Paul-Henri Mathieu. Hors du top 100, le Français avait réalisé un grand tournoi en sortant des qualifications, dominant ensuite Klizan, Delbonis et Almagro, puis était passé à un set du titre.en finale.
Photo : Les Dernières Nouvelles d’Alsace.


Catégories :ATP, Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :