L’Open d’Orléans : le plus beau Challenger de la saison ?

L’affiche de l’Open d’Orléans 2019. C’est la quinzième édition du tournoi et de grands noms sont encore présents cette année dans le Loiret.
Photo : Open d’Orléans.

David Goffin, Radek Stepanek, Pierre-Hugues Herbert ou encore Aljaz Bedene figurent au palmarès de l’Open d’Orléans, le 7e tournoi Français dans l’ordre hiérarchique et le cinquième en salle. Cette année encore le plateau est somptueux.

Jo-Wilfried Tsonga, la star attendue !

Un tableau somptueux cette année, dont la tête de série numéro 1 est un certain Jo-Wilfried Tsonga, qui débarque dans le Loiret auréolé d’un 18e titre sur le circuit au Moselle Open. L’ancien finaliste de l’Open d’Australie retourne dans le circuit secondaire pour engranger des victoires et enchaîner les matchs, lui qui arrive sur une partie de saison qui lui a si souvent souri, celle des tournois en salle.

Le superbe tableau de l’Open d’Orléans 2019.

De très beaux noms l’accompagnent, notamment chez les Français puisque la tête de série numéro 2 est Ugo Humbert, mais aussi avec des joueurs comme Marius Copil, Dennis Novak, Malek Jaziri, Ernests Gulbis et un certain Aljaz Bedene, récent finaliste au Moselle Open et qui s’annonce encore comme un sérieux rival pour les nombreux tricolores présents dans le tableau. On suivra avec une grande attention les performances de Grégoire Barrere, récent quart de finaliste à Metz et Antoine Hoang, qui réalise lui aussi une superbe saison. Ces deux hommes font partie des très bons outsiders du tournoi derrière Jo-Wilfried Tsonga

Alerte pépites !

Et c’est aussi l’un des grands intérêt de cet Open d’Orléans 2019, la présence dans le tableau de très nombreux jeunes joueurs de très grands talents, à commencer par l’Italien Jannik Sinner, l’Italien qui a « percé » cette année sur le circuit secondaire, titré à Bergame et Lexington. Le jeune transalpin de 18 ans sera l’un des attractions de la compétition, tout comme Rayane Roumane, l’un des grands espoirs du tennis français. Et parmi les tricolores qui incarnent la relève à suivre, Corentin Moutet évidemment, Geoffrey Blancaneaux, Antoine Cornut-Chauvinc.

Le seul regret est sans aucun doute l’absence du prodige fnlandais, Emil Ruusuvuori titré ce dimanche à Glasgow, il n’est plus dans le tableau de cet Open d’Orléans. Quoi qu’il en soit, faisant partie de la catégorie la plus élevée des Challengers, les 125 000 dollars, l’Open d’Orléans est sans aucun doute l’un des plus beaux plus tournois secondaires de la saison, si ce n’est le plus beau !

Vainqueur ce dimanche du Murray Trophy, l’absence d’Emil Ruusuvuori peut laisser quelques regrets, mais on se consolera très facilement avec le superbe plateau proposé encore une fois pendant cet Open d’Orléans.
Photo : ATP Challenger Tour.


Catégories :ATP, Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :