Portrait d’un tennisman atypique : Benoit Paire

Benoit Paire peut parfois frustrer les passionnés, mais il est avant tout un joueur attachant, au grand talent et au tennis spectaculaire. Photo : AFP.

Le tennis français a toujours été riche en joueurs marquants ces dernières années, surtout avec la génération Gasquet, Montfils, Simon , Tsonga, qui ont tous réussi à obtenir de grands résultats contre les meilleurs mondiaux, et qui sont tous rentrés au moins une fois dans le top 10. A présent, ils sont tous redescendus plus loin au classement, pour diverses raisons. Et derrière eux , nous avons toujours eu d’autres très bons joueurs, à l’image de Benoit Paire.

Cela fait quelques années que nous l’attendons bien plus haut dans la hiérarchie. En pleine progression à partir de 2013, il fut freiné l’année suivante par une série de blessures qui le sort du top 100. Tout est à refaire, mais en 2015 , il revient petit à petit à son meilleur niveau et réussi à décrocher son premier titre sur le circuit, mais aussi à atteindre son premier huitième en grand chelem, obtenant ainsi le meilleur classement de sa carrière en fin d’année : 19ème. Malheureusement, sa saison suivante est catastrophique et il ne poursuit pas sa belle ascension. Il revient petit à petit à partir de mi-2017 en se qualifiant pour son premier huitième à Wimbledon, mais aussi en atteignant une finale au tournoi ATP du Moselle Open. Petit à petit, il commence à prendre conscience de la chance qu’il a, et de profiter de chacun de ces tournois.

Il a été souvent mal compris, critiqué et même sifflé. Avec sa finale à Metz , il a réussi à se mettre une bonne partie du public français dans la poche . En 2018 , il continue sur sa lancée de 2017. Il obtient même sa première sélection en Coupe Davis en demi finale, tant rêvée où il donne le premier point à l’équipe de France. Il est tellement heureux que cela le fait mûrir pour la suite. Il prend davantage conscience de ses qualités et afin de progresser plus haut et égaler son meilleur classement, il devra progresser dans l’attitude et le mental. Car Benoit est « un diamant à l’état brut » depuis toujours.

Et cette saison 2019 est pour l’instant la meilleure de sa carrière car il a remporté 2 titres, il a atteint pour la première fois un huitième de finale à Roland-Garros, où il fut tout près de s’imposer, ne perdant qu’en 5 sets contre Kei Nishikori. Il fut touché d’être si bien encouragé devant son public. Cette saison, il a été constant dans quasiment tous ses tournois en s’accrochant d’un bout à l’autre, malgré la frustration qui l’envahit parfois et l’envie de tout casser et s’emporter contre tout. En se canalisant davantage, il a réussi à gagner plus de matchs et il est tout près de dépasser son meilleur classement.

Pour l’avoir rencontré plusieurs fois dans des tournois différents, surtout dans celui cher à ma région qu’est le Moselle Open, je peux vous affirmer que Benoit Paire est un joueur qui mérite d’être vu sur un court ! Avec son tennis pétillant, on ne peut que se régaler car on ne sait jamais quel coup de génie il va nous offrir… Il possède dans sa panoplie une multitude de coups variés et l’on ne sait pas à quoi s’attendre entre son service puissant, son revers de folie et ses amorties de génie. C’est un joueur complet : il peut aussi bien attaquer en nous sortant des services-volées de toute beauté, que défendre ou contre-attaquer. Il a une particularité rare de préférer contourner son revers au détriment du coup droit car avec ce dernier il réalise plus de points gagnants. On ne peut pas s’ennuyer en le regardant jouer, surtout si son mental est à la hauteur de son tennis, car il peut nous réaliser des coups uniques et spectaculaires.

Il a progressé mentalement car, même sans être en forme, comme ce fut le cas au Moselle Open, où il a joué malade avec un virus, il s’est battu sans broncher jusqu’au bout. Il aurait pu abandonner ou déclarer forfait mais au lieu de cela, il ne s’est incliné qu’en demi-finale. En dehors du court, c’est un champion très disponible avec les passionnés et ses fans. Malgré la défaite et la déception, il reste auprès de tous. C’est quelqu’un de très attachant, sensible et qui mérite davantage d’être apprécié et il ne demande que ça. Ses meilleures années sont vraisemblablement encore devant lui car il n’a « que » 30 ans. S’il continue dans la lignée de sa saison 2019, il peut espérer faire mieux Toutefois, il devra veiller à davantage alléger son programme par la suite car il ne pourra tenir le rythme avec tous ces tournois programmés, la marmite pourrait vite sauter et il pourrait retomber dans ses travers. Pour toutes ces raisons, si vous avez une occasion, je vous invite fortement à suivre ce joueur au tennis champagne.

Une illustration du tennis champagne de Benoit Paire… Photo : Moselle Open.

Emmanuelle Houillon



Catégories :ATP, Portraits

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :