L’hebd’bleu du 2 mars

On aurait aimé pouvoir fanfaronner sur la première victoire en carrière de Gaël Monfils sur Novak Djokovic après seize défaites, et on y a cru! Tous les ingrédients étaient réunis cette semaine à Dubaï, où « les deux hommes qui marchaient sur la Race » étaient présents. Le Parisien se présentait, certes, avec des statistiques peu flatteuses dans son face à face avec le Serbe. Mais pour retrouver une défaite de « la Monfe » sur le circuit en 2020, il fallait remonter à son huitième de finale à l’Open d’Australie contre Thiem. Avec dans sa besogne les trophées de Montpellier et Rotterdam, Gaël Monfils a sérieusement inquiété le numéro un mondial, au point de mener un set un break, de se procurer trois balles de matchs dans le tie-break du deuxième set… et finalement, à bout de souffle, de se faire retourner dans la troisième manche. Pas de finale aux Émirats arabes unis et une dix septième défaite contre le Serbe pour le Français, qui confirme cependant sa troisième place à la Race (classement sur l’année) avec 1 145 points, 210 points derrière Thiem. Un départ canon!

Source : BBC

Arthur Rinderknech marche sur l’eau! Une semaine après s’être incliné sur le fil au Challenger de Drummondville et raté de peu la barre symbolique du Top 200 à l’ATP, le natif de Gassin a pris sa revanche! Du côté de Calgary cette fois mais toujours face au cousin franco-américain Maxime Cressy, et alors qu’il était mené une manche à rien le joueur de 24 ans a remporté son deuxième titre sur le circuit Challenger en un mois, après Rennes. Arthur Rinderknech fait un nouveau bond au classement avec 46 places gagnées et pointe désormais à la 160e place mondiale. Sa victime en quarts de finale Geoffrey Blancanneaux, victorieux de Roland-Garros chez les Juniors en 2016, obtient également son meilleur classement en carrière, à savoir le dossard n°264!

Source : ATPtour.com

Deux semaines après son joli parcours à Saint-Pétersbourg (quart de finale) sur le circuit WTA, la revenante Océane Dodin avait pris le chemin géographiquement stratégique de Mâcon en Saône-et-Loire où se disputait le W25 sur le circuit ITF. Tête de série n°1, elle l’emporte dimanche en finale en trois sets sur le dossard n°8 Jessika Ponchet, confirme son retour et confirme surtout qu’elle est la Française à suivre en ce début de saison. 130e mondiale, la Lilloise devient la première française à la Race (43e), doublant la numéro deux, Alizé Cornet (46e). Comme Cornet, Garcia, initiatrice du projet, ou Mladenovic, Océane Dodin file à Lyon cette semaine où se déroule la première édition du tournoi l’International. Elle débutera face à une des « mamans » du circuit, Mandy Minella. Peu brillantes en simple jusque là en 2020, les Tricolores espèrent se relancer. Caroline Garcia en chef de file, qui présente le bilan négatif de cinq défaites pour deux victoires cette saison. Méfiance car jouer à domicile peut permettre de se surpasser comme de se crisper…

Source : Tennis Mâcon via Facbeook


Catégories :Le fond du bol

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :