Nadal/Tomic : les opposés s’attirent

Ils n’ont qu’en commun le statut de joueur professionnel, et pourtant, ces deux caractères aux antipodes ont foulé le temps d’une semaine, le sulfureux désert californien. On évoque souvent le tennis pour ses surprises, en voila une belle !

L’un collectionne les records et les titres, l’autre accumule les absurdités en tout genre. 50 000€ pour non combativité lors du dernier Wimbledon, ou encore une défaite en 28 minutes à Miami il y a six ans. Bernard Tomic était hélas promis à un destin plus clément. Grand espoir du tennis australien, le jeune homme a vite vu son équilibre poussé par un père aussi violent qu’instable, qui n’a cessé de lui mettre des bâtons dans les roues. Malgré tout, « Bernie » est toujours sur le circuit en recherche de sensations. Ce plaisir on ne sait jamais quand il trouve, si ce n’est dans les exhibitions aux gros cachets.

Bernard Tomic sanctionné pour non-combativité à Wimbledon 2019
Crédits : La Liberté

C’est dans l’une d’entre elles que l’alchimie entre les deux hommes va naître. Pour préparer la saison 2016, certains joueurs ont écourté leurs vacances pour se rendre à New Delhi, en Inde, pour disputer la deuxième édition de l’International Premier Tennis League. Lancé par Mahesh Bhupathi, ce rassemblement s’inspire de la Premier League de Cricket, le sport national. Cinq équipes s’affrontent autour du globe, avec possibilité d’acheter des joueurs et d’en ajouter dans chaque équipe. « L’Indian Aces » équipe en Inde, est composée entre autres de Gaël Monfils, Fabrice Santoro, Samantha Stosur, Sania Mirza, mais compte aussi dans ses rangs, Rafael Nadal et Bernard Tomic. Connu pour son penchant pour la boisson, Rafael Nadal avait déclaré au sujet de Bernie :  » Fermer le bar pendant la nuit« 

« Je devais jouer avec Bernard à Brisbane en début de saison. Ça avait du sens car il était là-bas chez lui, et moi c’est une épreuve que j’aime. Malheureusement ça n’a pu se faire, c’est pourquoi je lui ai proposé de jouer ensemble quelque mois plus tard à Indian Wells »

Rafael Nadal
INDIAN WELLS, CA – MARCH 10: Rafael Nadal of Spain and Bernard Tomic of Australia take to the court to play in the men’s doubles against Pablo Carreno Busta of Spain and Joao Sousa of Portugal at Indian Wells (Photo by Harry How/Getty Images)

Rassemblés en Californie, la paire inédite sème l’incompréhension mais aussi la curiosité. D’autant plus que Tomic s’est déjà formé un semblant de réputation depuis leur rassemblement en 2015. Pour leur premier tour, ils disposent de Joao Sousa et Carreno Busta. Les premières analyses tombent, tout le monde est unanime pour dire que Bernard est capable de bien jouer quand il en a envie. Dans une sérieuse rigolade, les deux compères s’inclinent au tour suivant, 11-9 au set décisif, face à Ram et Klaasen. Outre le résultat sportif, cette semaine californienne a démontré que même les personnalités les plus incompatibles peuvent jouer dans la même cour.

L’année suivante, le lien est toujours présent mais cette fois-ci à distance. « Je lui parlais ici à New-York dans les vestiaires avant qu’il ne joue son match ». Rafael Nadal est aux Etats-Unis pour y disputer le dernier majeur de la saison. Bernie quant à lui, est à Majorque pour la première édition du Challenger organisé par son ancienne moitié. Sans faire de détails, Bernie s’impose en Espagne, Quelle surprise !



Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :